Les tantrikas, les gnostiques, tous les autres peuples d’Europe connaissaient cette vérité profonde : le corps humain est sacré, son origine est sacrée ; le corps humain est un portail d’évolution, pour l’évolution même, et il est une carte du divin lui-même. Chaque cellule représente le divin et n’aspire qu’à cette connexion. Et le ventre, le sexe, l’utérus d’une femme est la matrice de la sagesse et de la créativité, génératrice de vie, de puissance et de plaisir, une zone alchimique mystérieuse et extatique en écho à la Divine Matrice Cosmique donneuse de vie et de mort. Ainsi dans la tradition tantrique asiatique et dans la tradition païenne d’Europe, il y avait cette reconnaissance et cette révérence de la divinité du corps physique des femmes et plus particulièrement de sa matrice et de son bouton de lotus.

En parallèle avec la destruction des Mystères païens, l’imposition du patriarcat et des religions biophobes, ces traditions extatiques ont été détruites, elles se sont conformées à certains changements politico religieux, ou elles ont été chassées, persécutées, anéanties ou elles ont changé d’elles-mêmes. Elles ont perduré dans certains espaces en Inde, mais la révérence pour le corps en général et plus particulièrement celui de la femme partout dans le monde s’est effrité jusqu’à disparaître. En Europe plus précisément et aujourd’hui dans les pays occidentaux, cette révérence est à ce point brisé que les femmes n’ont absolument aucune véritable connexion à leur matrice ou elles entretiennent une sorte de peur médicalisé à son égard en attendant qu’un problème arrive par ce côté.

Avec la Méditation Guidée ‘Respiration de la Matrice’, tu es sur le point de faire l’expérience d’un processus doux mais puissant qui te permet de transformer ta connexion au corps et à la Source, en récupérant ton pouvoir et ta joie… Tu vas libérer ton corps et ton système nerveux de certaines des énergies et des émotions qui te ralentissent.

Restaurer ta connexion avec la matrice de la vie passe par la matrice physique et intérieure, car elle fait le pont avec la matrice terrestre et cosmique, l’énergie créatrice – conscience divine qui engendre les univers et notre Terre, nommée Shakti en Sanscrit. Ta matrice est physique et énergétique. Elle est pouvoir. Que tu aies un utérus ou non, l’énergie de la matrice est universelle et tu peux la réclamer pour toi si tu le désires. Dans le jargon tantrique, on dit que la femme porte, engendre et procure le pouvoir, la puissance, et l’homme éveille, attise, et excite le pouvoir, la puissance.

Quand tu t’engages dans des pratiques centrées sur la matrice, telle que la Méditation Guidée ‘Respiration de la Matrice’, cette reconnaissance de la vérité de ton propre corps s’éveille.

Mais il se peut aussi que les petits tyrans autoritaires à la solde du patriarcat qui se sont immiscés dans la société, la famille et même dans tes pensées et croyances, te disent que tu n’es rien, sans importance, insignifiante et sans voix, qu’il y a quelque chose de malsain et de mauvais avec ton corps, mais lorsque tu pratiques la Respiration de la Matrice, tout cela est soufflé, dissout, éliminé. Ces balivernes disparaissent et tu te souviens du pouvoir sacré de ton corps.

La méditation guidée ‘Respiration de la Matrice’ permet de se reconnecter avec la puissance de sa matrice ; elle utilise les pouvoirs de la respiration qui t’aident à dépasser les conditionnements, les limitations, les pensées, pour t’ouvrir à ce pouvoir immense de la matrice, au divin qui s’exprime par ton corps. Tu vas te souvenir de la profondeur de ton propre pouvoir.

Pratiquement, il s’agit d’un exercice de respiration liée en connexion avec ta matrice, en partenariat avec une visualisation pour retourner à ton sens inné de ce qu’est la matrice, et tu vas t’éveiller au pouvoir de plus en plus profond de ta matrice et la laisser s’exprimer à travers ta voix ; tu vas recevoir un message de Shakti.

Est-ce qu’une pratique de respiration effacera des années d’émotions lourdes et de dialogue intérieur en mode auto sabotage? Probablement pas. Mais en disant oui à cette simple pratique, tu fais le choix de récupérer ta plénitude, ta vie, ton plaisir, ta joie. Ainsi, même après quelques minutes de cette pratique de respiration, tu ressentiras des changements dans ton corps et ton système nerveux. Et tu ressentiras déjà une libération, un soulagement et un sentiment plus profond de présence et de paix.

 

Attention ! Ne pratiquez pas les exercices de respiration si vous êtes enceinte, ou si vous souffrez de convulsions, d’épilepsie, de rétine détachée, de glaucome, d’hypertension, de maladies cardiovasculaires et/ou d’irrégularités ou tout autre maladie grave; ni si vous êtes sujet à des troubles psychologiques (bipolaire ou schizophrénie); ou si vous souffrez d’accidents vasculaires cérébraux, de convulsions ou d’autres affections ou maladies cérébrales ou neurologiques. Vous comprenez que Stéphanie de Géobiotantra n’est pas médecin, ni psychologue ni professionnel de la santé, et vous assumez l’entière responsabilité de votre propre santé physique, émotionnelle et mentale dans ce processus.

 

Télécharge cet audio et laisse-toi guider par ma voix.

La méditation guidée de la Série Audio Chinnam ‘Respiration de la matrice’ est comme la rosée matinale sur un bouton de lotus, une effluve féminine tirée de l’écrin tantrique. Plusieurs écoutes participatives peuvent être nécessaires. Une fois que tu as téléchargé cet audio, tu peux l’écouter autant de fois que tu le désires, afin  de laisser respirer la matrice du monde.

Retrouve l’énergie créatrice de l’univers en plongeant en toi. Écoute son message pour toi. Réclame ta puissance. Accorde de l’espace à l’intimité. Dans ce processus de partage de pouvoir, ta shakti sait quoi faire.

Alors met de côté pour un temps les conditionnements. Débranche tout. Consacre 29 minutes 15 à cette pratique.

Arrange-toi un espace sacré dans lequel tu ne seras pas dérangée, un espace où tu te sentes en sécurité et confortable et où tu te sentes toi même. Réserve une couverture ou un châle et un verre d’eau à tes cotés. Il est recommandé de ne pas avoir trop manger avant l’exercice.

Ce processus simple nécessite de s’allonger ou de s’assoir dans une position confortable. Si tu choisis de t’allonger, les genoux sont relevés vers le ciel avec les pieds au sol, ou alors posés sur les côtés dans la posture du papillon. Concernant la posture assise, tu peux t’assoir en tailleur, ou les genoux relevés, ou encore sur un fauteuil les jambes légèrement écartées. Adopte une posture qui ne provoque aucune tension dans le corps, n’hésite pas à utiliser des coussins sous la tête et sous les genoux.

Appuie sur Play.

On se retrouve de l’Autre Côté…

Stéphanie

 

Donation minimum de 9 Euros