Il y a deux choses qui m’ont interpellée lorsque je rencontrai les postures rituelles : l’académiste et mystique Felicitas D Goodman a commencé ses recherches sur les postures de transe à partir d’une étude scientifique concernant les changements physiologiques que les postures de Yoga provoquaient, pour en déduire que les artefacts archéologiques qu’elles étudiait représentaient une posture qui pouvaient induire des changements physiologiques. Après plus de 20 années de pratique yogique, mon intérêt était piqué.  Puis il s’agit de sa remarque si pertinente : nous sommes privés d’extase. L’extase est un état de zéro résistance. L’extase est le conseil des sages qui amènent sans discours mais directement dans le tissu vitale la nouveauté et la pureté qui peut faire écho en tout point de la toile.

Les fondations de cette tradition de sagesse se retrouvent au sein des plus profondes racines de l’humanité. Les postures de transe extatique sont le renouveau d’une ancienne pratique d’expansion de la conscience, dérivée d’œuvres d’art anciennes trouvées sur tous les continents de cette terre, dont certaines ont plus de 32 000 ans, telles que des figurines, des statues ou des gravures ou des peintures rupestres, qui ne sont pas simplement une expression créative mais qui sont en fait aussi des instructions rituelles. Par exemple, le regard intérieur, la langue tirée ou des représentations de phallus en érection sont des indices représentatifs de l’état de transe. Cependant tous les artefacts archéologiques ne sont pas forcément des instructions rituelles et les reconnaitre requière une certaine expérience.

Felicitas Goodman a découvert ce qu’on appelle un rituel, ou une méthode, c’est à dire les étapes essentielles de déclenchement de la transe dans la réciprocité avec le Monde des Relations, en retraçant les points communs ou les codes d’accès observés dans les sociétés d’hier et d’aujourd’hui, pour ouvrir un espace sacré, en nous et autour de nous, ou, pour employer une autre syntaxe, s’ouvrir consciemment à la multidimensionnalité de l’Etre et laissez faire la Nature. Lorsqu’une posture spécifique, représentée par l’un de ces artefacts sélectionné comme posture rituelle, est tenue par un participant et est combinée à une stimulation rythmique telle que celle d’un tambour ou d’un hochet, le corps entreprend temporairement des changements neurophysiologiques notables et des expériences extrasensorielles et visionnaires surgissent, d’une manière qui est spécifique à la posture faisant l’objet de la transe.

Posture de la Vénus de Galgenberg

D’après une statuette en serpentine datée de 30000 ans avant notre ère, retrouvée en Basse-Autriche.

Posture de la Vénus de Laussel

D’après un bas relief daté de 25000 ans avant notre ère retrouvé en Dordogne

Les Postures de Transe Extatique (PTE) sont une méthode d’expérience directe et simple cependant puissante, accessible au plus grand nombre, car basée sur la physiologie du corps conscience et sa nature de capacitance et de transformation. Il n’y a ici ni croyance ni dogme ni religion ni -isme. L’amplification de l’interconnexion avec l’Invisible, avec toute sa gamme d’expériences,  engendre l’ouverture du corps, du cœur et de l’esprit individuel à l’Intelligence Créatrice, au pouvoir de l’Immensité et à l’appel de la Terre. Il s’agit d’une participation mystique par l’interactivité avec l’Autre Réalité. C’est un monde où tous les mondes se combinent au sein d’une résonance multidimensionnelle. Notre boussole interne nous permet de naviguer tout l’espace-temps.

En tant que Facilitatrice de Posture de Transe Extatique, certifiée par l’Institut Cuyamungue, je tente d’amener plus avant cette méthode, guidée par la Nature et notamment en la rendant disponible en langue française, également par ma manière d’être et mon expérience. Mon rôle est de m’assurer que vous puissiez participer sous des conditions optimales en vous accompagnant jusqu’au seuil des mystères pour vous faciliter le passage. Je vous donne les clés pour ouvrir un portail qui existe déjà à l’intérieur de vous.

J’organise aujourd’hui des Sessions de Posture de Transe Extatique, individuelles ou collectives, des évènements spéciaux, en présentiel ou par Zoom.

En individuel 

Les sessions individuelles sont des séances personnalisées.

Me contacter pour prendre rendez-vous.  Il ne s’agit pas de thérapie, bien que ce puisse être thérapeutique. La Nature décide.

En groupe

Se rendre sur la page Événements pour découvrir quels sont les prochaines rencontres de groupes.

Vous pouvez me contacter également si vous faîtes partie d’une communauté (amis, association, collectif..) intéressée par l’expérience.

Les PTE offrent une expérience communautaire significative.

Page Contact
page évènement

Si les postures rituelles vous interpellent, et que vous souhaitez travailler en partenariat et collaborer sur des projets artistiques, de protection de la nature et des animaux, et de régénération humaine, n’hésitez pas à me contacter.

figure favorite de Felicitas

Felicitas Goodman

Les postures rituelles corporelles sont réapparues et ont été pratiquées en tant que méthode dans le monde occidental depuis les années 1970. Il s’agit d’une méthode car elle représente un ensemble ordonné de principes et d’étapes, qui constitue un moyen pour parvenir à un résultat. L’anthropologue et linguiste Félicitas D. Goodman, née en Hongrie et naturalisée Américaine et qui a fondé l’Institut Cuyamungue au Nouveau Mexique a en 1978, qualifiait les postures rituelles d’archéologie psychologique, car elles permettent d’explorer directement les aspects profonds de l’expérience humaine, à partir d’artefacts de cultures différentes et très anciens la plupart du temps. L’Institut Cuyamungue préserve aujourd’hui ses découvertes et poursuit les investigations sur la transe et les postures rituelles qui offrent de ressentir le monde de ceux qui nous ont précédé avec des découvertes qu’aucune science ne peut revendiquer.

Les recherches, explorations et réflexions de l’anthropologue Felicitas D. Goodman l’ont conduite à des découvertes importantes qui sont à la base de la renaissance des postures rituelles dans les sociétés modernes – car elles sont encore pratiquées aujourd’hui dans des contextes culturels traditionnels :

Les sociétés ‘modernes’ sont privés d’extase, de célébration, et de communauté. Les conséquences de cette suppression sur la santé individuelle et sociale sont immenses, toute la société en souffre quotidiennement.

A partir de 40.000 ans d’art archaïque, Felicitas a décodé des artefacts sélectionnés parce que contenant des « instructions rituelles » qui ont pour objectif d’approfondir et de canaliser l’expérience de transe. Elle découvrit que chaque posture rituelle peut nous guider dans une réalité non ordinaire – et amplifier notre champ de perception et de conscience – lorsqu’elle est conduite par un son rythmique de percussions tel que des hochets, maracas ou tambours.

Dans les années 1970, Felicitas D. Goodman a démontré que la capacité à entrer dans un état de transe extatique est déjà établi dans notre système nerveux, notre corps-conscience. Les expériences non ordinaires sont réalisables grâce à un changement physiologique normal et naturel, facilement accessible à tous ceux qui ont un système nerveux sain. Notre système nerveux sait comment faire, quand on lui donne les bonnes indications.

Ces états sont notre droit de naissance, indépendants de tout système ou dogme. Les états mystiques n’appartiennent pas uniquement aux mystiques ou religieux ou ermites. Ils sont réalisables et accessibles par chacun d’entre nous et nous pouvons facilement les vivre ‘sur demande’.

Alors qu’il existe de nombreuses voies pour atteindre un état modifié de conscience, les Postures Rituelles ne nécessitent aucune drogue, aucune plante médecine ou autre substance, aucun agent extérieur autre que vous même, aucune préparation, ni système ou rituel compliqué.

L’aspect rituel comprend de simples étapes de concentration de l’attention, de centrage, de détente et de bonnes intentions, pour dépasser le mental et élargir son champ de perception dans l’expression de la reconnaissance de l’Interconnexion, et du Sacré de l’Existence. Le rituel est en fait un langage de la Nature qui lance un signal aux forces de la Terre et de l’Univers, et également au corps. Cela représente quelques étapes essentielles pour entrer en transe, une recette universelle cependant intime, accessible à tous, qui permettent de révéler l’information qui circule dans la toile vitale et donner du sens individuellement et collectivement.

Le lien vers l’Institut Cuyamungue : www.cuyamungueinstitute.com

Voici  aussi le lien vers les traductions en français que j’ai faites pour l’Institut.  dont certaines sont publiées dans mon Blog :  www.cuyamungueinstitute.com/francais

Articles du blog : Biographie de Felicitas Goodman   et  Les découvertes de Felicitas Goodman

La Transe Extatique

La transe extatique amène avec elle un changement dans nos perceptions et notre physiologie, une voie pour devenir conscient de la multidimentionnalité de la réalité.

La transe

Nous rentrons et sortons d’états de conscience semi modifiés ou transes douces tous les jours, lorsque la Terre Mère rêve en nous, par passion ou inspiration (créativité, art, sport), ou entrainement (rythme de danse, cycle lunaire, rien à voir avec les nouvelles technologies qui entrainent les utilisateurs ignorants ou accros à leur insu).

La transe induite par les postures rituelles permet d’aller au-delà la conscience ordinaire, de la conscience de veille, tout en gardant un pied dans cette réalité, et non en s’évanouissant totalement dans un des multiples mondes de la Réalité. Les états modifiés de conscience sont une extension naturelle de l’expérience humaine, amenant à des états de conscience élargis, et dans le cadre des postures rituelles, à avoir un pied dans deux mondes à la fois, ce qui est normal, naturel, mais beaucoup moins communs de nos jours dans nos sociétés soit disant modernes.

La transe est une méthode naturelle faisant partie des technologies de la conscience ou ingénierie spirituelle. La transe nous permet de faire l’expérience de nous-même multidimentionnellement, de percevoir le multidimensionnel, le continuum de la vie, à partir de ce qui a été appelée la réalité non ordinaire, une réalité qui co-existent avec notre réalité physique. Lorsque nous entrons à travers ce portail universel, c’est-à-dire le corps, nous accédons au non temps, une des clés de l’univers. Notre système nerveux possède la faculté innée de changer de mode de fonctionnement et de bande de fréquences, comme avec une boîte de vitesse, ou un turbo dans un moteur. Nous sommes omniscients et nous sommes capables de voyager où nous le souhaitons et d’accéder à d’autres parties de nous-même à tout moment.

L’extase

Notre état optimal de santé et de conscience est extatique, mais contrairement à nos ancêtres, nous devons faire un effort conscient pour nous mettre dans « l’état d’extase», sans être obsédés par lui. L’extase est un état naturel et originel d’être, de créativité et de nourrissement ; ce n’est pas juste une recherche hédoniste de sensation agréable, même si le plaisir est bien présent, mais il s’agit d’un outil de transformation. L’extase est en fait un moment sans tension et sans résistance dans le corps conscience.

L’extase se réfère également à un ravissement de l’être, un sentiment ou à l’expression d’une joie débordant, une excitation heureuse ou alors implique une expérience de transcendance mystique – une vision extatique. Le mot est composé de ‘Ex’ et de ‘stasis’ : sortir de la stase de la perception ordinaire, pour réaliser l’interconnexion, consciemment et physiologiquement. L’extase est ainsi la conscience d’être fusionné avec quelque chose de plus grand que nous-mêmes, parce que dans cet état, nous sommes entraînés avec la Conscience de la Terre Mère et cela permet d’ancrer et de matérialiser de nouvelles possibilités.

Un Processus Naturel

Les postures corporelles rituelles amènent un changement physiologique sûr et naturel. Nous sommes fréquence et biologie. Faire confiance à son corps est essentiel car la physiologie est la clé. L’espace sacré est avant tout votre corps. Notre corps est la meilleure technologie dont nous disposons, l’écran organique et interactif se situe en nous. Dans l’extase, nous résonnons avec les fréquences de base naturelles de la Terre, la résonance Schumann, et nos ondes cérébrales se synchronisent sur le couplage alpha / thêta avec la cohérence cardiaque.

Il se passe physiologiquement certainement beaucoup plus que ce qui fut trouvé en laboratoire – les expériences en labo datent de 1983 et 1990 lorsque Felicitas Goodman fut invitée dans les laboratoires des Universités de Munich et de Vienne pour effectuer des mesures sur l’activité cérébrale, hormonale et sanguine pendant la transe extatique avec les postures rituelles. Voici ce que ces expériences ont révélé.

Ondes cérébrales

Les seules études effectuées dans un laboratoire ( à l’Université de Vienne en Autriche) en 1983 et 1990  ont permis de décrire l’état induit dans les postures de transe en tant que “rêve éveillé”. C’est une description appropriée pour à la fois l’expérience de cette transe et la convergence de deux ondes cérébrales distinctes qui semblent la soutenir. Cet état hybride du centre du cerveau soutient simultanément l’état de veille ordinaire des ondes Bêta, avec les centres cérébraux qui traitent du rêve et de la relaxation du sommeil profond, les ondes Thêta. Les ondes Thêta indiquent que nous pouvons avoir très clairement, une vision, tout en ayant les yeux fermés pendant une transe, le rêve se déroulant sur l’écran interne tout en étant toujours éveillé, conscient en Bêta.

Production électrique du cerveau

Une étude différente montre que la production d’énergie du cerveau en microvolt (mv) peut augmenter de 10 fois – passant de 250 mv en état de veille ordinaire, et culminant à plus de 2500 mv pendant la transe. Le mode transe est alimenté puissamment par le courant vital qui traverse chaque chose en ce monde, à chaque instant. L’état atteint est très énergétique. C’est une des raisons pour lesquelles une session ne dure en général que 15 minutes.

Pression sanguine

Il y a ensuite un effet paradoxal concernant la pression sanguine et le pouls. Habituellement, les deux augmentent ou baissent ensemble, et ils ne vont que très rarement dans des directions opposées. Pourtant, pendant la transe, la pression sanguine peut baisser, et le pouls augmenter, comme une dynamisation de la relaxation.

Hormones

Les postures rituelles procurent généralement un sentiment de bien être et de joie, une sensation de calme et d’élévation qui se prolongent les heures suivantes. Un afflux important de bêta-endorphines a été mesuré dans le sang ainsi qu’une baisse conséquente des hormones de stress et de cortisol. ‘Transe Extatique’ porte bien son nom.

On aura beau faire toute les études scientifiques, religieuses et intellectuelles, nous n’avons pas encore les mots, ni l’appréhension  nécessaire pour définir correctement cette réalité, ni les outils technologiques adequat, pour pouvoir à ce jour définir exactement ce qu’il se passe pendant les postures de transe, qui garde une large partie du mystère. Rien ne remplace l’expérience directe , qui est l’enseignement et l’enseignant tout à la fois.

Effets et bienfaits

Les comptes-rendus de centaines de recherches sur le sujet, ainsi que les milliers de participants ont confirmé que tout le monde peut faire des expériences bénéfiques et parfois extraordinaires avec cette méthode. C’est une technique absolument sans danger, qui stimule nos capacités d’auto-guérison et élargit notre réalité. C’est la totalité de l’être qui est engagé.

En effet, pénétrer de façon répétée, ou non, avec une intention, dans un état de transe – et s’accorder avec un autre champ de conscience – produit des changements qui ne sont pas seulement dus aux processus biochimiques du corps. Ces sensations génèrent un effet sur le développement de notre être indépendamment de contingences psychologiques, de requêtes ou de dépendances. Dans cet état de transe, avec une conscience élevée de notre monde intérieur, nous devenons capables de nous connecter avec un champ différent d’information de la conscience qui se crée en permanence et qui nous permet d’accéder à de nouvelles intuitions ou perspectives.

Beaucoup trouvent plus de joie, de pouvoir, de fluidité, de clarté et de sagesse au sein de la réalité alternative, qui s’écoule elle-même dans la réalité ordinaire. Beaucoup amènent les PTE dans leur domaine de prédilection, que ce soit en thérapie, bien être, hôpital, coaching de vie, inventions, travail avec les animaux, l’environnement, l’enseignement, l’art, la musique, l’écriture, l’histoire, l’histoire de l’art, l’archéologie, l’anthropologie, les recherches sur le cerveau et l’esprit, la conscience, les traditions de sagesse, l’auto-actualisation, et plus encore !

Les praticiens et les étudiants ont expérimenté certains, ou même la totalité, des bénéfices suivants:

Une signification profonde.

De la joie et de l’émerveillement.

Une sensation générale de guérison et un sentiment de bien-être.

Une réduction du stress et des tensions.

Des sentiments extatiques d’unité avec les autres, la Nature et l’Univers.

Une fonction cérébrale accrue et une capacité de pensée plus claire.

Un éveil de la créativité.

Une augmentation de la mémoire et de la concentration.

Un renforcement du système immunitaire, un sentiment de force.

Une facilitation de la communication, à savoir une meilleure compréhension des autres et de meilleures relations dans notre vie.

Un accroissement de la sérénité.

Un sentiment d’expansion et une compréhension intuitive plus profonde de sa propre vie.

Avertissement

La participation à cette méthode requiert un système nerveux en bonne santé.

Les Postures de Transe extatiques n’ont pas l’intention de remplacer des soins conventionnels. Si vous faites face à tout type de désordre mental ou émotionnel, d’épilepsie ou convulsions, ou tout autre maladie neurologique ou cardiaque, ou si vous êtes enceinte, je vous suggère de consulter votre docteur ou/et thérapeute avant de vous engager dans cette méthode.

  • Les PTE ne sont pas une thérapie per sé, et vous devez vous référer à des experts socio-médicaux si vous en sentez le besoin
  • Ce n’est pas une pratique quotidienne, ni un remplacement de votre pratique journalière telle que Yoga, Qi Cong.. Cependant, cette pratique des PTE est compatible avec toutes les autres pratiques d’élévation de la conscience, lorsqu’elle est pratiquée séparément
  • Il n’y a pas de système de croyance, ni de dogme, ni de religion, ni de -isme dans ce travail
  • Cette méthode est différente du chamanisme traditionnel et emprunte à aucune et partage avec chacune des cultures
  • Aucune drogue, ni substance botanique, ni plante médecine, ni aucune autre substance ne sont nécessaires à la pratique des PTE
  • Il n’y a aucun intermédiaire requis, personne entre vous et l’expérience directe. L’accès direct niche au sein d’une confiance sacrée entre vous et l’univers, la Terre et les esprits
  • Vous définissez pour vous même, à partir de votre propre vision du monde, ce que sont les esprits

Recommandations

Avant la transe

Préparer le corps va permettre d’augmenter l’expérience : pas d’alcool ni drogue ni d’alimentation lourde juste avant les transes. Les médicaments tels que le Prozac, peuvent changer votre expérience.

Évitez également les autres pratiques qui impactent le système nerveux juste avant une session de posture rituelle.

Aménagez votre espace pour être confortable, afin de ne pas être dérangé ni interrompu, ni par le voisin, ni par les animaux, ni par le téléphone.

Conservez de l’eau et une couverture à proximité.

Conservez un carnet et un stylo avec vous pour la phase de journalisation du rituel.

Pendant la transe

Évitez les autres pratiques qui impactent le système nerveux, tels que pranayama et autre exercice de respiration, les méditations en tout genre. Laissez une chance au processus des postures de transe extatique de se dérouler sans interférer avec une autre technique, aussi belle soit-elle.

Cette méthode diffère des expériences chamaniques plus répandues en ce qu’elle engage la pure réceptivité. Cependant, vous pouvez toujours, éventuellement, appeler vos guides, ancêtres et alliés durant la transe pour vous accompagner, mais il est préférable de garder un esprit d’ouverture pour pouvoir recevoir.

Vous n’avez pas à vous concentrer sur les visions seulement ; une profondeur d’expérience se révèlent au fur et à mesure, sans que ce soit visionnaire. Pas de jugement sur le visuel. Il y a compréhension, enseignement, clarification, présence, connaissance silencieuse et sensorielle, bien être, guérison et équilibre à un niveau holistique. Mais cela dépasse ce que vous voyez.

Après la transe

Venez 4 à 6 fois aux séances pour donner une chance à la méthode. Donnez à votre corps et système nerveux le temps de re-déclencher ce potentiel extatique, bien que cela puisse tout à fait se produire dès la première séance.

Les postures sont utilisées comme une aide spécifique plutôt que pour un entretien quotidien. Cette condition ne peut pas vraiment être maintenue pendant des heures non plus. La transe brûle beaucoup d’énergie, beaucoup d’oxygène. Ce n’est pas vraiment une pratique quotidienne ou une routine à proprement parler. Par contre, votre pratique spirituelle quotidienne peut devenir un outil pour intégrer les visions, les compréhensions, la sagesse et la guérison qui émergent pendant la transe.

Toutes les postures de transe que je propose ont été vérifiées et validées par l’Institut Cuyamungue par des pratiquant avancés. Si vous trouvez des artefacts que vous supposez être des postures de transe, puis-je vous suggérer de me les envoyer pour vérification, plutôt que de vous aventurer sur des territoires inconnus. Tous les artefacts ne sont pas des instructions rituelles et certains artefacts peuvent être imprégnés d’énergie que vous n’aimeriez pas expérimenter.

Si vous désirez en savoir plus sur les Postures de Transe Extatique, visitez le blog

 

Blog

Pour rester informé, inscrivez vous à l’infolettre

 

Infolettre